• De la pluie... à l'infini

    L'image est jolie, merci

    « La pluie sur le velux »

    Encore que sous ces latitudes

    La pluie, ce sont des pluies

    Torrentielles et venteuses

    Qui arrachent et brisent

    La civilisation avec ses promesses

    De sécurité, espoir, demain

    N'a aucune chance d'exister.

     

    Pour autant...

    Tous les temps en même temps

    Le lit posé sur la ligne transversale

    De cette maison, nous avons dormi

    Nous ?

    Oui pour l'observateur, je suis seule

    Et dans mon lit, et dans la maison, et dans la vie

    Pour l'observateur seulement !

    Parce qu'en vérité....

     

    D'abord y'a les chats et le petit cadeau du ciel

    Et puis les voisines et H. qui est entrain de mourir

    Dans son lit là-haut sur la ligne transversale il passe

    Et puis le village étendu dans les bras de ce trou de montagne

    Et puis, une île entre le ciel et l'eau

    Et puis, au bout de l'océan, l'Afrique et tous ses déserts

    Et puis, la planète bleue, dans cet infini

    Jamais fini...

     

    « Mots retrouvésDes roses blanches »

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :