• Parler au cœur de ce que nous sommes.

    Je t'ai rêvé, et c'est bien ainsi

    Dans un avenir qui est présent quelque part

    Tu es, et je suis ton amie

    Nos corps ne peuvent pas cesser de se parler

    A travers tous les temps.


    Dans ce temps particulier 

    Frémissement de cette communion

    Où aucun ne se soumet à l'autre

    Où chacun en lui, rencontre l'autre

    Dans sa propre entièreté.


    Tout est juste, là où cela est 

    Comme cela est

    En cet instant, dans cette lumière...

    Et seul ce qui vibre à cette fréquence

    Peut entendre

    Ce chant.

    « Oh ma différence La crainte du tout puissant... »

    Tags Tags : , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :